Paiement sécurisé | Satisfait ou remboursé | Mandat administratif accepté | Livraison 24/48h dans toute la France

Origine de la retraite aux flambeaux

Une retraite aux flambeaux est un défilé nocturne constitué de personnes qui portent des lampions,le plus souvent le jour de la fête nationale.

L'origine de cette tradition est à associer à la Révolution française et la commémoration de la prise de la Bastille. Cet événement symbolique

rappelle le jour où la population de la France s'est associée pour former une nation, en dépassant les barrières sociales de l'époque ( les 3 ordres que constituent la noblesse,le clergé et le Tiers-Etat ), afin de se révolter contre le régime de la monarchie absolue en place.

C'est en effet cette date du 14 juillet 1789 qui incarne le point de départ d'aspirations nouvelles vers les libertés fondamentales, individuelles et politiques, qui s'expriment entre autres à travers la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen ( 26 août 1789 ).

Mais c’est aussi la date du 14 juillet 1790 qui correspond à la Fête de la Fédération. Le jour de l’anniversaire de la Prise de la Bastille est organisée une grande fête à Paris sur le Champ de Mars qui réunit la Nation toute entière, à présent réunie et réconciliée, à travers  la présence de plus de 100000 personnes: des fédérés venus de toutes les provinces, des députés des 83 départements fraîchement créés et des Parisiens en spectateurs.

Ils vont tous assister, dans un climat d’unité, au moment où le Roi Louis XVI et  sa femme Marie-Antoinette vont prêter serment de fidélité à la Nation et à la nouvelle Constitution qui instaure une Monarchie Constitutionnelle.

Avec le temps, la commémoration du 14 juillet, devenue une fête de la réconciliation et de l’unité mise en place dans certains départements, s'est estompée... Pour retrouver cette fête, il faut attendre la III° République et l'installation au pouvoir des Républicains devenus majoritaires. Ainsi, dans le but d'enraciner des institutions démocratiques qui traduiront l'héritage de la Révolution et de fonder une nouvelle culture politique, une loi datant du 6 juillet 1880 institue le 14 juillet comme fête nationale et devient alors un symbole officiel de la République française.

Le caractère patriotique est essentiel, d'un point de vue politique mais aussi militaire puisqu'il faut insister sur le redressement de la France après la défaite humiliante contre la Prusse lors de guerre de 1870.

Toutes les communes doivent célébrer cette fête. Une circulaire adressée aux préfets, émanant du ministre de l'Intérieur de l'époque, rappelle que le gouvernement désire que cette journée soit "célébrée partout avec éclat": il faut, entre autres, que les "édifices publics soient pavoisés et illuminés"... Les célébrations

débutent par une retraite aux flambeaux le 13 au soir. Le lendemain, ce sont les cloches des églises qui annoncent le défilé militaire, qui est suivi d'un grand banquet.

Dans l'après-midi, les festivités continuent à travers des spectacles et des jeux; puis la soirée se termine avec le traditionnel feu d'artifice accompagné d'un bal public...

L'explication concernant l'utilisation des lampions n'est qu'une hypothèse apportée par les historiens. Ils pensent que, spontanément, la population a voulu célébrer le moment où la destruction de la Bastille a commencé: cette ancienne prison d'Etat, surmontée de canons dirigés vers les rues de Paris, était considérée comme un affront au peuple.

La démolition de cet édifice a été immédiate, dans la nuit du 14 au 15 juillet 1789, alors que les Parisiens n'étaient éclairés qu'à la lueur de torches et de grands feux de joie ...

Tout droit réservé copyright les-lampions.com